L'organisation de mon anniversaire

L'organisation de mon anniversaire - Willa Galindo

Je n’étais pas sûre qu’Abel et Linda soient présents à ma fête d’anniversaire. Ils n’avaient pas répondu à mes messages, et j’en étais plutôt étonnée. D’habitude, ils sont toujours là quand je fais une soirée. J’ai appelé Cédric, qui les connaît bien tous les deux, et il m’a promis de passer les voir, et de me donner de leurs nouvelles au plus vite. Je n’étais pas vraiment angoissée, mais j’avais un peu mal à la tête, ce soir-là. Ce souci m’agaçait. Enfin, un appel de Cédric arriva. Nos amis étaient partis à l’improviste dans un hôtel de luxe, à l’étranger, et ils n’avaient pas répondu, car les messages arrivaient en décalé. J’eus un message provenant d’eux, quelques minutes après avoir raccroché avec mon ami, et je fus rassurée. Sur ma liste d’invités, trois autres personnes ne m’avaient pas dit si elles venaient. Comme j’avais lancé cette invitation un peu à la dernière minute, je m’attendais à plus de désistements.

Le lendemain, Jasmine m’a confirmé sa venue, puis ce furent Peter et Marina qui m’annoncèrent qu’ils viendraient, mais avec du retard. Je ne devais pas les attendre pour le souper, selon leur conseil. J’avais prévu le repas dans un excellent restaurant, puis nous devions tous nous retrouver chez moi pour continuer la soirée. L’animation serait assurée par la liste interminable de morceaux de musique à laquelle j’ai accès, et le dessert serait composé de marmites en nougatine où des boules de crème glacée, parfumées à la passion, la coco, la framboise, la vanille ou au chocolat, seraient à la disposition des gourmands. Un fraisier pour vingt personnes compléterait le final sucré. Pour recevoir mes amis dans de bonnes conditions, je devais pousser quelques meubles et bien ranger mon appartement.

Mon emploi du temps était chargé, et je suis parvenue à aller à mon Injection de botox cosmétique Montréal, organiser la venue du pâtissier vers vingt-trois heures, transformer mon logement pour que je puisse accueillir tout le monde dans les meilleures conditions. Chaque jour, j’avais une chose précise à faire. Heureusement, avec ma manie de faire des listes pour tout, j’étais parfaitement bien organisée. Mes journées sont passées à une vitesse folle, et j’ai enfin soufflé quand Anita, Renée et Luc sont arrivés. Après, nous sommes partis retrouver le reste des invités au restaurant, puis la soirée s’est déroulée exactement comme je l’avais tant souhaité. Tous ces préparatifs m’avaient épuisée, mais j’étais si heureuse de l’ambiance, que la fatigue s’est bien vite envolée.