Ma grand-mère à ma rescousse

Comme toutes les femmes, je passe beaucoup de temps dans la cuisine, en train de préparer des plats pour mon mari et mes enfants. Je n’ai jamais vraiment eu recours à des recettes de grand-mère, jusqu’au jour où on a reçu des invités-surprises. Il était midi, et on allait passer à table, le problème, c’est que je ne m’étais pas préparée à recevoir autant de personnes à ma table. Alors je suis partie dans la cuisine en réfléchissant à ce qui était facile à préparer. Je me suis dit qu’une soupe ferait l’affaire, et quelques cordons-bleus qui cuisent très vite en attendant que je finisse la préparation de ma soupe.

Je me suis donc mis au travail

Après quelques minutes, j’ai servi le cordon-bleu, mais la soupe n’était pas toujours prête. J’ai commencé à paniquer un peu. L’eau de la soupe tardait à bouillir, malgré un feu déjà vif. J’ai tout fait pour trouver la meilleure solution, mais je n’ai rien trouvé. Puis j’ai vu la cuillère, et je me suis souvenu que grand-mère et ma mère mettaient souvent cet ustensile dans la soupe. Cette technique remonte là où j’avais demandé à ma grand-mère pourquoi elle mettait toujours une cuillère dans la marmite lorsqu’elle préparait une soupe. C’est bien plus tard que j’ai compris qu’il s’agissait d’un moyen pour accélérer la cuisson. Sans chercher loin, j’ai lavé la cuillère, et je l’ai mis dans la marmite. Après quelques secondes, je suis revenue pour voir ma soupe, incroyable, c’était cuit, et en plus, sans que le goût ne soit altéré. 

Une maladie très fatigante

Plus tard, après avoir travaillé pour une entreprise de remplacement toiture terrebonne, mon fils tomba malade, il a attrapé une vilaine grippe. Je l’ai emmené chez le médecin, il lui a prescrit des tas de médicaments. Le traitement a duré une semaine, et il ne guérit toujours pas, en plus il perd de plus en plus de force. Alors j’ai demandé à une amie de m’aider. Elle m’a conseillé de lui préparer une soupe à l’oignon, une recette de grand-mère qu’elle prépare pour sa famille quand quelqu’un attrape un rhume ou une grippe. J’ai donc cherché sur Internet pour savoir s’il ne s’agissait pas que d’une histoire sans fondement, mais il s’avérait que c’était vrai. J’en ai donc donné à mon fils le soir même, ainsi que le lendemain matin, et il allait déjà beaucoup mieux. Trois jours après, la grippe avait complètement disparu. Jusque-là, toutes les astuces de grand-mère auxquelles j’ai recours m’ont très bien servi, et je les utilise souvent maintenant. Il n’y a rien de mieux que les produits naturels et les bonnes astuces de grand-mère pour se sortir du pétrin.